Rechercher

Réforme du compte pénibilité... on marche sur la tête!


Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, un article en lien avec la réforme du compte de pénibilité - qui nous hérisse un peu le poil pour ne rien vous cacher… Depuis peu en effet, nous nous intéressons et nous formons à tout ce qui concerne la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) et Risques Psycho-Sociaux (RPS) en entreprise. Nous sommes en train de développer tout un contenu de formation et de pratique pour limiter l’impact de ces derniers, grâce à l’activité physique notamment, mais aussi à de meilleures habitudes de vie quotidienne, pour favoriser une meilleure Santé des cadres et salariés. Pour en discuter et approfondir plus en détail, contactez-nous directement. Des plaquettes ne vont pas tarder à venir de toute façon… ;) Pour en revenir à notre article, notre Premier ministre, Edouard Philippe a annoncé ce 8 juillet, la réforme du compte pénibilité apporté par notre ancien Président François Hollande, pour le rebaptiser en « compte de prévention ». Le compte pénibilité permet aux salariés du secteur privé travaillant dans certaines conditions difficiles de partir plus tôt à la retraite, de suivre une formation ou de travailler à temps partiel avec un même niveau de salaire.

Or, par la future réforme du Code du travail, 40 % des critères de pénibilité vont être supprimés dans les textes, histoire de faire croire que la pénibilité au travail diminue, mais concrètement il n’en est rien sur le terrain… Aussi, pour pouvoir aspirer à partir en retraite plus tôt à cause des TMS et RPS, il faut désormais déclarer une maladie professionnelle. Cependant, avoir une mauvaise qualité de vie par la suite avec des douleurs qui surviennent de partout n’inquiète personne. En d’autres termes, il n’est pas normal de développer une maladie professionnelle au cours de sa carrière, et les employeurs ont maintenant le devoir d’instaurer des actions pour les éviter, notamment par le biais des CHSCT.

Pour notre part, nous sommes très sceptiques face à ce texte, mais aussi face à la pénibilité au travail qui pourrait nettement être diminuée en améliorant la Santé des cadres et salariés eux-mêmes. Plutôt que de proposer des aides techniques qui changent tous les 3-4 ans et qui coûtent une fortune, ne serait-il pas plus judicieux de travailler sur la Santé / forme physique et mentale du salarié, en utilisant notamment des outils comme l’activité physique ? L’idée est d’apprendre les postures qui se rapprochent de celles pratiquées au travail, d’améliorer la condition physique globale des personnes, en leur permettant de pratiquer une activité sur leur lieu de travail. Mais il faut que tout le monde joue le jeu, et que les employeurs prennent leur responsabilités en permettant à leurs collaborateurs d’avoir accès à ce type de prestations – accès matériel, financier et horaire. A titre d’exemple, éliminer un seul des facteurs de risque professionnel pour la santé diminue l’absentéisme de 2 % et augmente la productivité de 9 %. Tout le monde devient dès lors gagnant !

Encore une fois, nous sommes sur le projet depuis quelques temps, n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter plus en détail, car il y a énormément à faire !

Nous vous souhaitons une bonne journée, et à très vite pour de nouvelles actus !!

Retrouvez le lien de l’article ici !


COACHING PERSONNALISÉ - ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES - CONSEIL - FITNESS - RENFORCEMENT MUSCULAIRE - CARDIO - BIEN-ÊTRE - SANTÉ - NUTRITION

© 2016 A&J Coaching. Anthony Colin - Julien Bombiero. Tous droits réservés.